Affaire Navalny: des laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement au Novitchok

Affaire Navalny: des laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement au Novitchok

Des laboratoires français et suédois ont analysé des « échantillons prélevés » sur l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Berlin, et confirmé un empoisonnement par un agent neurotoxique de type Novitchok, a annoncé lundi le gouvernement allemand.

« Nous renouvelons l’appel lancé à la Russie pour qu’elle apporte des éclaircissements à ce qu’il s’est passé », ajoute dans un communiqué le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, rappelant que cet empoisonnement constituait une « grave violation » de la Convention sur les armes chimiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous