Le nombre de voitures baisse en Belgique, une première depuis 1946

Le nombre de voitures baisse en Belgique, une première depuis 1946
Roger Milutin

Au premier août, on comptait 5.888.589 voitures particulières en Belgique, pour 5.889.210 l’année dernière. Un chiffre en baisse, on n’avait plus vu ça, selon Statbel, depuis 1946. Quoi que celle-ci ne soit que de 0,01 %, la diminution est notable, puisqu’on constatait ces 10 dernières années une hausse annuelle d’1,27 %. Sans en donner d’explication, Statbel note que cette évolution à la baisse est « sans aucun doute » liée à l’épidémie de covid-19.

Cette observation rejoint les prévisions de la Febiac évoquées dans nos éditions de ce samedi, qui table sur une baisse de 25 % des immatriculations de voitures neuves en 2020.

Les chiffres publiés par Statbel pour l’année 2020 marquent une autre rupture : le nombre de voitures roulant essence est désormais supérieur à celui du nombre de voitures circulant au diesel, dont le nombre a baissé de près de 190.000 unités en un an, pour chuter sous les 3 millions de voitures (au niveau de 2008). Dans le même temps, les « essences » poursuivent leur progression, tout comme les véhicules hybrides ou électriques. On compte désormais plus de 150.000 voitures particulières hybrides dans le pays.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous