Accueil Sciences et santé

Les Alpes, victimes du réchauffement climatique

Les massifs alpins sont les territoires qui se réchauffent le plus. Avec de lourdes conséquences sur l’écologie comme sur l’économie locale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La France, dans sa globalité ou par tranches, affiche cet été des records de température. Des événements météorologiques qui confirment une tendance de fond. Et il est une zone particulièrement concernée : le massif alpin. L’isotherme zéro (altitude à laquelle la température de l’air atteint zéro degré Celsius) a frôlé le sommet du Mont-Blanc lors de l’épisode caniculaire de début juillet ; et à la fin de la semaine dernière, la mairie de Saint-Gervais a fermé « pour une période indéterminée » la voie d’accès normale menant au sommet du Mont-Blanc par l’aiguille du Goûter en raison des risques d’éboulement accentués par la fonte de la glace qui ne retient plus les roches.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs