Navalny peut quitter «temporairement son lit», son état de santé «s’améliore»

Navalny peut quitter «temporairement son lit», son état de santé «s’améliore»

L’état de santé d’Alexeï Navalny, empoisonné au Novitchok, continue de « s’améliorer », a annoncé lundi l’hôpital berlinois de la Charité, précisant que l’opposant russe pouvait désormais « temporairement quitter son lit ».

« Il est de plus en plus réactif et peut déjà quitter temporairement son lit d’hôpital », a précisé l’hôpital.

« Le patient pourrait être complètement sevré de la ventilation artificielle », a ajouté cet établissement de pointe, qui n’évoque pas, contrairement aux précédents communiqués, d’éventuelles séquelles dont pourrait souffrir à long terme l’opposant russe.

Des laboratoires français et suédois ont confirmé lundi que M. Navalny, 44 ans, avait bel et bien été empoisonné à l’aide d’un agent neurotoxique de type Novitchok, créé par les Soviétiques dans les années 70. La Russie dément toute implication et demande des preuves que l’opposant a été empoisonné.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Ce lundi, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mingatchevir, une usine de coton a été détruite par des bombardements arméniens.

    Par Emmanuel Grynszpan

    Europe

    Caucase: Mingatchevir, cible ultime de la guerre du Karabakh

  • Le «
tourisme Beatles
» est une bouffée d’oxygène pour Liverpool. Enfin, était...

    Par Marc Roche

    Europe

    A Liverpool, l’industrie des Beatles broie du noir

  • «
Nous sommes des femmes qui attendons le retour ou la mort de nos hommes.
»
: Sida Gazaryan devant la tombe de son mari Ararat au cimetière de Stepanakert. © Reuters

    Par MAGDALENA CHODOWNIK

    Europe

    Le conflit sans fin du Haut-Karabakh

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous