Kim Clijsters n’ira pas à Roland-Garros et fait l’impasse sur la terre battue

Kim Clijsters n’ira pas à Roland-Garros et fait l’impasse sur la terre battue

Un an et deux jours après avoir annoncé son surprenant « Kimback », Kim Clijsters a envoyé un nouveau message sur les réseaux sociaux et, cette fois, il n’est guère rassurant quant à la poursuite de son incroyable défi.

La Limbourgeoise a, en effet, annoncé qu’elle ne participerait pas à la saison 2020 sur terre battue, qui a repris cette semaine à Rome, et donc pas à Roland-Garros, prévu du 27 septembre au 11 octobre. Le tournoi parisien révélait dans la foulée sa liste de wildcards (invitations pour la quinzaine) où ne figurait logiquement pas notre compatriote.

« J’ai vécu de premiers et passionnants matches sur terre battue durant ma carrière (NDLR : elle a disputé les finales de Roland-Garros en 2001 et 2003) et j’en garde de superbes souvenirs. J’ai décidé de passer les prochaines semaines avec ma famille et de poursuivre les entraînements. L’US Open m’a montré que j’avais fait des progrès mais que je dois encore travailler pour atteindre le niveau que je me suis fixé. Je vous informerai bientôt de mon prochain tournoi. »

Jusqu’ici, Kim Clijsters a donc disputé trois matches officiels, pour trois défaites, dont la dernière en trois sets contre la Russe Alexandrova au premier du tour de l’US Open.

Ça sent doucement la fin…

Certains médias ont annoncé carrément une fin de la saison pour la Limbourgeoise, mais pour l’heure, les tournois, sur surface dure, d’Ostrava (19-25 octobre) et de Moscou (26 octobre-1er novembre) figurent toujours au calendrier. Kim Clijsters y tentera-t-elle une ou deux dernières piges ? Rien n’est moins sûr. Tout comme est incertaine, la suite de son come-back.

À 37 ans, le temps file plus que jamais pour Kim.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous