Un investisseur belge sur 2 craint un ralentissement de l'économie en automne (ING)

La vision plus sombre de l'avenir se reflète dans les attentes boursières: 48 % des personnes interrogées s'attendent à un recul des cours dans les trois prochains mois, alors que 20% espèrent toujours une hausse. Cette prudence s'observe aussi dans la stratégie de portefeuille, souligne le Baromètre des investisseurs ING.

Seuls 22% des répondants estiment le moment judicieux pour investir en actions dans des secteurs plus risqués, le pourcentage le plus bas enregistré depuis mars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous