Coronavirus: «Les résultats des tests arrivent trop tard», alertent les médecins généralistes

Coronavirus: «Les résultats des tests arrivent trop tard», alertent les médecins généralistes

Les médecins tirent la sonnette d’alarme. « Les médecins généralistes saturent », prévient Thomas Orban, président de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG). « Leur charge de travail est compliquée, les médecins sont fatigués, usés » explique-t-il au Soir et sur La Première.

« Nous n’avons jamais connu une pression pareille ». Les médecins doivent rédiger des certificats, fournir des attestations pour les personnes qui doivent se faire tester. « Sur le terrain, certains centres de testing manque d’écouvillons (NDLR ces espèces de cotons-tiges qui servent à tester les personnes susceptibles d’avoir le coronavirus) alors que le ministre Backer affirme qu’il n’y a aucun souci. ».

Un des plus gros problèmes, selon le président de la SSMG, c’est que les résultats des tests arrivent trop tard. « On a instauré un système de testing qui prend beaucoup trop de temps, trop de paperasse, alors que tout ça devrait être automatisé. Si on ferme des classes, pourquoi demande-t-on encore aux généralistes de faire des papiers ? Il faut plus de simplicité et d’efficacité. », explique-t-il au Soir.

« Pour l’instant, ce sont les jeunes qui sont le plus contaminés mais ils peuvent contaminer les plus vieux en attendant de savoir s’ils sont positifs ou non au coronavirus ». La dangerosité du virus est la même, alerte le médecin. « Il faut écouter et respecter les signaux sur le terrain », insiste-t-il à l’adresse des politiques.

Pour Thomas Orban les mesures doivent être maintenues mais de manière intelligente. « Pourquoi obliger les gens à porter un masque en pleine rue s’il n’y a personne ? », dénonce-t-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous