Braquage à Brussels Airport: le parquet abandonne les poursuites à l’encontre de la plupart des prévenus

Braquage à Brussels Airport: le parquet abandonne les poursuites à l’encontre de la plupart des prévenus

Le procureur général a déclaré, mardi matin, devant la cour d’appel de Bruxelles, qu’il ne souhaite plus poursuivre que quatre des dix-huit prévenus dans le procès du braquage d’un avion transportant des diamants, commis en février 2013 à l’aéroport de Bruxelles-National. La cour a reporté l’affaire au 19 octobre prochain afin d’établir un calendrier pour les débats.

Huit individus masqués et armés avaient surgi sur le tarmac de Brussels Airport à Zaventem, le 18 février 2013. Ils s’étaient approchés d’un avion de la compagnie aérienne Swiss, dans lequel se trouvait un chargement de valeur, convoyé par le transporteur de fonds Brink’s. Ils s’étaient emparés de 121 colis contenant des diamants mais aussi des lingots d’or et des pierres précieuses, pour un total de 37 millions d’euros.

Ce vol au butin immense est considéré comme le braquage le plus spectaculaire et le plus audacieux commis en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous