Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

The painted bird Un film choc mais nécessaire

De Václav Marhoul, avec Stellan Skarsgård, Harvey Keitel, Udo Kier, Barry Pepper, Julian Sands, Petr Kotlár, 169 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Chef-d’œuvre ou scandale ? Génie ou perversion ? Nécessaire ou vain ? The Painted Bird est le genre de film qui provoque les réactions les plus extrêmes qui soient. Dont la perception mûrit avec le temps aussi comme s’il fallait du temps pour « accepter » ou du moins digérer les images que l’on a vues. Un film fort mais dur, que tous les yeux ne sont pas prêts à voir. Adapté du roman de Jerzy Kosinski, The Painted Bird (L’oiseau bariolé pour la traduction française du livre) raconte l’odyssée d’un jeune garçon – simplement appelé « le garçon » au générique – au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Confié par ses parents persécutés à une mère adoptive plus âgée, il se retrouve livré à lui-même lorsque celle-ci meurt. Il erre alors de village en village, lutte pour survivre et est confronté à des scènes d’une rare violence. La guerre le changera à jamais…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs