La distribution du courrier et des colis fortement perturbée dans la région de Charleroi

La région de Mons a également été touchée par un mouvement syndical ce mardi, pour les mêmes raisons. Il n'y a toutefois pas eu de piquet bloquant, ce qui a moins perturbé la distribution du courrier et des colis qu'à Charleroi.

Selon Bpost, une réunion de concertation a eu lieu mardi matin afin d'entendre les griefs des travailleurs mécontents.

Après des arrêts de travail la semaine dernière dans plusieurs bureaux à Bruxelles, Liège et Jodoigne, comme rapporté samedi par Le Soir, le front commun syndical avait déposé vendredi un préavis de grève en vue de couvrir d'éventuels mouvements.

Selon Pierre Van Brussel, secrétaire général de la CGSP Poste, la surcharge de travail est en partie lié à la crise du coronavirus. Il y a en effet eu beaucoup plus de colis à traiter ces derniers mois et davantage d'absences du personnel dans certaines régions, explique-t-il. Viennent s'y ajouter la reprise de l'activité économique et la rentrée de septembre, une période traditionnellement difficile, selon le syndicaliste socialiste.

La suite de ces mouvements dépendra des discussions entre direction et syndicats dans les prochains jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous