Accueil

L’ONE mise sur la communication pour lutter contre les anti-vaccins

L’ONE gère le programme de vaccination en Fédération Wallonie Bruxelles. Si les couvertures vaccinales restent bonnes, la communication et la lutte contre les fake news sont au cœur des préoccupations de l’organisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En Fédération Wallonie Bruxelles, l’Office national de l’enfance met à disposition gratuitement les vaccins et élabore le calendrier de vaccination à respecter pour cette vaccination soit efficace. «  Pour l’instant, nos taux de couverture vaccinale sont bons  », constate Clément Brasseur, collaborateur au programme vaccination. «  Nous ne sommes pas dans une situation comme celle de la France qui a été contrainte de passer à l’obligation vaccinale pour améliorer ses taux de couverture. Chez nous, l’impact des théories anti-vaccins semble encore limité  ».

Pourtant, pas plus tard que début septembre 2020, il a été décidé d’avancer le rappel de vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons de 12 ans à 7-8 ans car si le taux de couverture est bon (95 %) pour les jeunes enfants, il tombe à un niveau trop bas (environ 75 %) chez les ados.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs