Accueil Économie Mobilité

Transports en commun: le Covid n’a pas chassé les atouts

Le retour de la vie en commun passera sans doute par un retour « normal » dans les transports en commun. De Lijn, SNCB, STIB, TEC font campagne commune pour que les gens reprennent leurs habitudes. Les avantages pour la planète en prime.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

S’il faut trouver une qualité à la crise du Covid, ce sera peut-être d’avoir poussé les quatre opérateurs de transport en commun du pays (De Lijn, SNCB, STIB, TEC) à lancer une campagne de sensibilisation du public ensemble (c’est là que réside généralement la difficulté entre des entités autonomisées dépendant d’autorités fédérales et régionales publiques mais différentes). Au départ de la semaine de la Mobilité, et ensuite, les quatre opérateurs veulent rappeler que « les atouts des transports en commun sont restés intacts ». Covid ou pas, les transports en commun restent une solution de mobilité écologique et économique, un système efficace de transport qui évite – si possible – les embouteillages et impacte moins la planète. Reste à convaincre qu’un trajet côte à côte avec d’autres personnes dans un tram, un bus, un métro ou un train, dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire (masques…), peut traduire le retour à une certaine vie « normale ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs