Accueil Société

Après Molenbeek, les signes religieux s’invitent à Schaerbeek

Une motion PTB-CDH entend supprimer l’interdiction des signes convictionnels dans l’administration. La majorité Défi-Ecolo-Groen propose plutôt une commission sur le sujet.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La semaine passée, l’annonce de la motion déposée à Molenbeek et visant à inscrire l’administration communale dans une logique de « neutralité inclusive » a relancé une énième fois le débat sur le port du voile dans le service public. Certains, dans les rangs libéraux, redoutaient déjà que le pas molenbeekois entraîne dans son sillage d’autres communes. Et c’est à Schaerbeek que la tache d’huile commence à s’étendre. Les élus Hamza Boukhari (CDH) et Axel Bernard (PTB) déposent en effet une motion demandant la suppression de l’interdiction des signes convictionnels dans le règlement d’ordre intérieur de l’administration. Le texte est à l’ordre du jour du conseil communal du mercredi 23.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

59 Commentaires

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 16 septembre 2020, 19:24

    À Agnès Robin. Vous formulez un distinguo très pertinent. La Renaissance n'est pas venue par accident des pays méditerranéens. En mathématiques par exemple, la géniale école (l'appellation n'est pas très correcte : ces gens étaient très individualistes; mais je me plie à l'usage) de Bologne a relancé l'algèbre parce qu´elle avait étudié les mathématiciens arabes. Là où les palimpsestes recopiant mille fois les textes "sacrés" avaient détruit les trouvaillles des grands chercheurs de l'Antiquité grecque, la vie est revenue par les traductions et les progrès arabes. L'ennemi, on est d'accord, c'est l'obscurantisme. Il en était de même de "l´autre côté" : songez par exemple au poète et mathematicien Omar Khayyam qui, pour ses "sacrilège (souvent sensuels...) dut fuir la Perse au onzième siècle ! C'est pourquoi je donne raison à Jean Stals : c'est l'obscurantisme qui va être servi par les collabos politiques.

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 16 septembre 2020, 19:25

    sacrilègeS. Désolé pour la faute de frappe.

  • Posté par Klein Alain, mercredi 16 septembre 2020, 17:07

    Suis-je le seul à m'inquiéter de l'entreprise de subversion menée par ce PTB, qui se réclame d'une idéologie malfaisante, le communisme, ayant à son actif des dizaines de millions de morts et des souffrances incommensurables sur les peuples qu'elle a asservis ? Suis-je le seul à soupçonner cet "expert" de Van Ranst, sympathisant notoire du PTB, d'être, par le climat anxiogène qu'il entretient à longueur de journée, un agitateur sournois au profit de cette idéologie ? Suis-je le seul à désespérer de la naïveté crasse de partis démocratiques, Écolo, Défi, CDH, prêts à discuter, au sein d'une "commission", de ce qui devrait relever strictement et de manière NON négociable de la SEULE sphère PRIVÉE, à savoir la religion ? Et enfin, suis je le seul à pressentir une alliance, certes contre nature mais opportuniste, du communisme et de l'islamisme conquérant dans un but commun : saper puis détruire la démocratie ?

  • Posté par Hayne Jean, mercredi 16 septembre 2020, 15:49

    Voilà de retour avant des élections futures. Ils cherchent des voies en promettant l'annulation de ses articles. Il ne fut pas tomber dans le piège. Il faut rester sur ses règles : PAS de signe distinctifs dans les administrations un point c'est tout. Si pas d'accord aller autre part..

  • Posté par Surmont Willy, mercredi 16 septembre 2020, 14:44

    Nous sommes en Occident. L'Histoire (Poitiers, Lepante, etc.) nous a préservé de l'envahissement de cette "barbaresque" ayant comme dénominateur commun Islam. Aujourd'hui, l'affaire est plus grave car nous avons ouvert nos portes toutes grandes à cette culture musulmane qui n'est pas dans notre atavisme, qui n'est pas dans nos gènes, qui n'est pas dans notre culture! Que nous ayons accueillis ces gens est une chose, mais que ces gens nous imposent leur propre mode de vie, c'est tout à fait autre chose! Nous avons déjà du mal de vivre entre nous avec notre propre passé, notre propre langue, n'en rajoutons pas en nous laissant imposer ce comportement moyenâgeux basé sur une pensée religieuse intrinsèquement irrationnelle, comme d'ailleurs les religions en général, mais ne nous écartons pas du sujet présent. J'ai eu la possibilité de visiter les pays du Maghreb voici 50 ans. Le voile n'y était porté que de façon très marginale. L'Islam a t'il changé en 50 ans pour que les filles, les femmes musulmanes s'imposent ce voile qui plutôt que de les valoriser les reconduit dans l'acceptation d'une situation dégradante corroborée par la domination du Mâle? Pourquoi d'ailleurs seules les femmes se voilent et non les hommes? Et quand je dis "les femmes", ce ne sont pas toutes les femmes car nombre d'entre elles refusent cet objet de soumission en dépit des menaces qu'elles encourent! Alors, messieurs les politiciens qui veulent revoir cette loi laïque de ne pas porter de signes religieux dans les administrations, ne perdez jamais de vue que ce ne sont pas nous qui les discriminons, mais ce sont elles qui se discriminent en refusant de respecter les lois d'un pays qui les a reçus de bon cœur! Et ne nous retournez pas l'argument que c'est à nous de se plier à leurs valeurs!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs