Yves Van Laethem: «Le virus est en train de s’infiltrer dans une population plus fragile»

Yves Van Laethem: «Le virus est en train de s’infiltrer dans une population plus fragile»
Photo News

Le Centre de crise met en garde. « Les chiffres épidémiologiques ont une tendance plutôt fâcheuse », a expliqué le virologue Yves Van Laethem ce mercredi, remettant en contexte les chiffres des derniers jours lors d’une conférence de presse.

« Un nouveau CNS est prévu pour bientôt, rappelle-t-il. Cela ne doit pas détourner l’attention de la gravité de la situation que nous vivons pour les semaines ou les mois qui viennent. Ce qui nous menace ce n’est pas les mesures que nous allons prendre mais le virus. Il ne faut pas inverser les choses. Le virus n’a absolument pas changé. C’est le même virus qui nous a frappés aux mois de mars, avril ou mai. »

« On assiste actuellement à une augmentation de la pathologie chez les personnes les plus vulnérables, a par ailleurs alerté le virologue. Le virus est en train de s’infiltrer dans une population plus fragile. »

« On veut demander aux étudiants qui rentreraient le week-end d’observer une certaine distance par rapport aux personnes les plus âgées et les plus fragiles, a déclaré Yves Van Laethem. Soyez particulièrement vigilants si vous savez que vous avez pris des risques. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous