Protestations au Tour du Luxembourg: les coureurs neutralisent la deuxième étape pour dénoncer la dangerosité du parcours (vidéo)

Photonews
Photonews

La deuxième étape du Tour du Luxembourg entre Remich et Hesperange (160 km) a été neutralisée par les coureurs au bout de 18 kilomètres. Les coureurs se plaignent dans la dangerosité du parcours.

« Les coureurs rouleront dans un peloton neutralisé jusqu’au circuit final où un nouveau départ sera donné à Styren », a écrit l’organisation sur Twitter.

Mardi, les coureurs s’étaient déjà plaints pour leur sécurité lors de la première étape à cause notamment de voitures mal garées le long de la route.

« Mardi, il y avait déjà des voitures garées un peu partout à des endroits dangereux dans le final. Mercredi, c’était encore le cas avec des voitures garées sur la route pendant la préparation du sprint intermédiaire. Les coureurs ont rapidement décidé de neutraliser la course car c’était trop dangereux », a déclaré Kurt Van De Wouwer, le directeur sportif de Lotto Soudal.

Au moment d’arriver à Styren, un nouveau départ sera donc donné pour les 55 derniers kilomètres de la course.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Tour de France 2020

    Par Joël Grégoire

    Tour de France

    Tadej Pogacar, itinéraire d’un enfant… surdoué

  • FRANCE CYCLING TOUR DE FRANCE 2020

    Par Stéphane Thirion

    Tour de France

    Un Tour prodigieusement renversant

  • CYCLING-FRA-TDF2020-STAGE20

    Par J. Gr.

    Tour de France

    Tour de France: Tadej Pogacar, mieux qu’un rêve

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous