Andy Schleck revient sur l’abandon d’Egan Bernal lors du Tour de France: «Je pense que ça peut être une expérience pour lui»

Photo News
Photo News

Coup de tonnerre ce mercredi matin avant le départ de la 17e étape du Tour de France 2020. Egan Bernal, le tenant du titre, a quitté les routes hexagonales, se sentant à la dérive depuis plusieurs jours. Le coureur colombien était arrivé avec des problèmes au niveau du dos, force est de constater que ces soucis physiques ont pris le dessus sur ses ambitions.

Andy Schleck, le lauréat de la Grande Boucle en 2010, a donné son avis sur le fait du jour. Pour le Luxembourgeois, ce n’est pas vraiment surprenant de voir le coureur de la formation Ineos-Grenadiers abandonner. « J’ai senti, depuis les premiers jours de l’épreuve, qu’il n’était pas au niveau de l’année passée. Il a concédé huit minutes, et, hier, il lâche avec le maillot vert dans la côte. Il est capable de se remettre après cet échec et se reconcentrer en tant que coureur. Avec l’objectif de revenir, lors des prochaines éditions, pour gagner le Tour de France. Je pense que ça peut être une expérience pour lui. »

Aujourd’hui âgé de 35 ans, Andy Schleck s’est également livré au sujet de Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), un autre coureur colombien en panne de jambes. « C’est une étape qui lui convient très bien, il est très fort quand la pente s’incline. Ces derniers jours, il a perdu du temps. Je serais donc surpris qu’il attaque le maillot jaune. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous