Accueil Monde États-Unis

États-Unis: l’ouragan Sally provoque des inondations «catastrophiques» (photos et vidéos)

Les rues de la ville de Pensacola, à l’extrême nord-ouest de la Floride, ont été transformées en torrents.

Temps de lecture: 2 min

Rues submergées, vents violents et coupures de courant : l’État américain de l’Alabama et le nord-ouest de la Floride étaient balayés mercredi par les pluies de l’ouragan de catégorie 2 Sally, qui provoquent des inondations « catastrophiques ».

La tempête charrie des bourrasques allant jusqu’à 155 km/h, et se déplace lentement (à seulement 6 km/h), ce qui signifie des pluies continues sur les mêmes zones pendant une période prolongée, intensifiant la montée des eaux.

Inondations importantes

Au petit matin, les rues de la ville de Pensacola et ses quelque 50.000 habitants, à l’extrême nord-ouest de la Floride, étaient transformées en torrents, selon de nombreuses vidéos circulant sur les réseaux sociaux.

À une quarantaine de kilomètres de là, dans l’Alabama, d’autres images montraient la marina de la ville balnéaire d’Orange Beach balayée, avec des bateaux de plaisance déplacés par les vents jusque sur les quais, au milieu de débris.

À lire aussi 11 septembre, ingérence russe,... Ce qu'il faut retenir de la semaine de campagne aux Etats-Unis

Des précipitations de 20 à 30 cm sont attendues sur les côtes de ces deux Etats du Sud-Est des Etats-Unis, ce qui provoquera le débordement des rivières, a prévenu le NHC.

Des alertes aux tornades ont également été émises.

Coupures de courant

L’ouragan a aussi provoqué des « dommages importants » autour de la ville de Mobile, a signalé l’entreprise Alabama Power, dont plus de 150.000 clients étaient privés de courant.

US-WEATHER-HURRICANE (2)

Au total, selon le site poweroutage.com, plus de 270.000 foyers n’avaient plus d’électricité mercredi matin dans cet Etat, ainsi 230.000 en Floride.

Sally traversera le sud-est de l’Alabama et le nord-ouest de la Floride jusqu’à jeudi matin, avant d’arriver sur le centre de l’État de Géorgie dans l’après-midi de jeudi, a précisé le Centre national des ouragans.

À lire aussi Le retour de Donald Trump version climatosceptique

La tempête devrait s’affaiblir dans la journée et la nuit, à mesure qu’elle avance dans les terres.

US-WEATHER-HURRICANE (3)

Le président Donald Trump avait invité les habitants de l’Alabama, ainsi que des Etats de Louisiane et du Mississippi, à la plus grande prudence face à cet épisode climatique « extrêmement dangereux », mais qu’il a assuré être « sous contrôle ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, mercredi 16 septembre 2020, 22:15

    Vous tracassez pas je gère,puis la pluie ça aide à éteindre les incendies,la preuve les pompiers s'est tout de même de l'eau qu'ils utilisent,pas de pluie mais en grande partie de l'eau quand même.Vive le président Trump et sa maîtrise à contrôler maladie et éléments déchaînés,rien ne lui fait peur,rien ne l'arrête,allez en paix braves gens d'amérique vous êtes dans des bonnes mains..

  • Posté par Lambert Denise, mercredi 16 septembre 2020, 18:44

    Comme en Californie... "cela va refroidir". Ici ben "ça va sécher"...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 16 septembre 2020, 17:59

    Si c'est sous son contrôle, tous aux abris!

Aussi en USA

Un astéroïde a frôlé la Terre ce vendredi: ce que l’on sait

L’objet, repéré pour la première fois samedi depuis un observatoire en Crimée, s’est approché le plus près de la pointe sud de l’Amérique du Sud vers 00h29 GMT vendredi. A son point le plus proche, l’astéroïde se trouvait à 3.600 kilomètres de la surface de la Terre, soit beaucoup plus près que de nombreux satellites géostationnaires orbitant autour de la planète.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une