Accueil La Une Culture

«Parce que c’était lui, parce que c’était moi», une chanson inspirante pour François Gemenne

François Gemenne s’est prêté à l’exercice des auteurs et des œuvres inspirantes. Il cite Sardou, Joe Dassin, évoque aussi son amour du cinéma et de la peinture.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On lui parle d’œuvres inspirantes. François Gemenne répond en citant d’abord la chanson écrite par Claude Lemesle pour Michel Sardou, « Parce que c’était lui, parce qu’était moi ».

« Mais qu’est-ce que je pouvais bien faire

D’un ami qui n’aime pas la nuit

Qui tenait ni la bière, ni la mer

Qui appelait la musique du bruit

Il était doux de caractère

Il aimait les plages sous la pluie

C’était tout à fait mon contraire

On était pourtant deux amis

Parce que c’était moi

Parce que c’était lui

Mais qu’est-ce que lui pouvait bien faire

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs