Immobilier: un investissement à 45 millions d’euros dans le quartier européen

Immobilier: un investissement à 45 millions d’euros dans le quartier européen
D.R.

Eaglestone a acquis l’immeuble situé à l’angle de la rue de Trèves et de la rue de Toulouse dans le quartier européen à Bruxelles. Celui-ci a abrité les activités de la CSC bâtiment-industrie & énergie durant près de 20 ans. Le développeur va repositionner l’actif en un immeuble « prime » par une rénovation lourde afin de s’inscrire dans une démarche environnementale forte visant la neutralité carbone et un Breeam Excellent.

La conception du projet, confiée au bureau Axent Architects, prévoit notamment l’intégration d’un patio au rez-de-chaussée afin de favoriser l’éclairage naturel, mais également la création d’espaces « post-covid » multifonctionnels dédiés à la détente et au travail par l’exploitation et l’optimisation des surfaces existantes en toiture. En effet, un rooftop panoramique offrira un espace « intimiste et green » aux futurs occupants ainsi que d’agréables vues sur la ville de Bruxelles. Au total (achat plus travaux), l’investissement a été estimé à 45 millions d’euros.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20201009-GJAH5Y 2020-10-09 07:34:11

    L’appli Coronalert modifiée pour être rendue plus efficace

  2. © olivier polet.

    Congé de Toussaint prolongé: les communes organiseront les garderies scolaires des 9 et 10 novembre

  3. «
Ce sont les tourbières, les prairies et les dunes se détériorent le plus
», s’inquiète Virginijus Sinkevičius, le commissaire européen chargé de l’environnement.

    Environnement: la nature en Europe connaît un déclin «grave et continu»

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi, jour 85»: la contamination

    L’autre jour, il s’est passé un truc incroyable.

    C’est Josette, au téléphone qui explique qu’elle est bien embêtée parce qu’elle a contaminé six personnes. « Houlà, tu as eu le coronavirus, Josette ? on lui demande. -Oui, Gérard et moi, on l’a eu. Lui, il a beaucoup toussé, moi surtout très fatiguée, mais c’est pas ça le plus grave. Tu te rends compte : ON A CONTAMINÉ SIX PERSONNES ! »

    Vous voulez le fil de l’histoire ? Mille fois mieux que l’appli Coronalert, la mémoire de Josette a tout tracké. Selon elle, ça a commencé au resto. A quatre, avec un couple de cousins qui repartaient chez eux, à Nashville (USA) quelques jours plus tard. « On a manqué de pot, elle explique. Parce qu’on est super prudents, on se lave les mains, Gérard ne sort jamais, il est bien dans son jardin, bien dans sa maison, et j’ai toujours mon gel sur moi. Mais je n’ai pas pensé à lui en faire prendre en sortant du restaurant. Il l’a attrapé le premier puis me l’a...

    Lire la suite

  • Vivre ou mourir? Le choix, c’est celui-là. Arrêtons de jouer

    Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. » En ces temps terribles, la phrase de Chevènement vaut pour les ministres au pouvoir et leurs présidents de parti. On n’a déjà pas tant de certitudes à faire passer aux citoyens et on n’a plus tant de citoyens prêts à les suivre : si on ajoute à ces deux énormes obstacles une dissension publique entre les hommes politiques aux commandes sur le bien-fondé des mesures, on ne va pas gagner la partie....

    Lire la suite