Accueil Société Régions Bruxelles

Coronavirus: Molenbeek ferme deux écoles secondaires après plusieurs contaminations

La commune de Molenbeek a décidé de fermer ses deux écoles secondaires pour deux semaines, en raison de l’apparition d’un cluster parmi les professeurs, a annoncé la bourgmestre Catherine Moureaux.

Temps de lecture: 2 min

La bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux a annoncé la fermeture des deux écoles secondaires de la commune, dès vendredi, pour deux semaines, en raison de l’apparition d’un cluster parmi les professeurs, dont certains donnent cours dans les deux établissements. Quatre professeurs ont été testés positifs. On suspecte une contamination via la salle des professeurs. Un avis est en cours de distribution pour prévenir les 923 élèves et leurs parents, a-t-elle précisé.

Les établissements en question sont l’école «Maritime», située dans le quartier du même nom, non loin du canal, et «Karreveld», proche du cimetière homonyme. Elles travaillent sur un projet pédagogique commun. Deux des quatre professeurs testés positifs donnent cours dans les deux établissements.

Selon la bourgmestre, il est difficile de délimiter avec précision le risque de propagation du virus parmi les soixante professeurs des deux écoles.

En concertation notamment avec la Commission communautaire commune, compétente en matière de santé dans la Région-capitale, il a par conséquent été décidé de mettre tous les enseignants en quatorzaine et, de facto, de suspendre l’organisation des cours dans ces écoles durant quatorze jours. «La sécurité des enfants prime», a commenté à ce propos Mme Moureaux.

À lire aussi Écoles maternelles et primaires, enseignement supérieur: que va-t-il se passer si on passe en code orange?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Cornet Philippe, jeudi 17 septembre 2020, 16:50

    écoles en tête, tous les autres pans de ce qui fait société à la suite (en donnant priorité au secteur de la santé), valent peut-être la peine de se pencher vers une dynamique de changements plutôt que de poursuivre l'habitude de "faire toujours un peu plus de la même chose" c à d une recherche d'adaptations dictées par des graphiques et une recherche de résultats immédiats dans le cadre d'un monde qui s'écroule. On est malheureusement restés dans un cadre du tout à l'économique option fast-food. Du maquillage en somme, option spectacle à la petite semaine.

  • Posté par Boer Mr, jeudi 17 septembre 2020, 16:42

    Est-ce que c'est la preuve (empirique) que les masques dans les classes ne servent a grande chose? Pour quoi continuer a les porter quand les professeurs se contaminent entre eux?

  • Posté par Deladrier-rase , jeudi 17 septembre 2020, 17:09

    c'est en tous cas la preuve que ça n'empêche pas grand chose... tout comme le masque généralisé en rue à BXL... ce n'est certainement pas en rue qu'on attrape le corona

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo