Accueil Monde France

Coronavirus: «A Marseille, on va droit à la catastrophe!»

La cité phocéenne détient le record des contaminations au Covid en France. Mais les dernières mesures prises ne provoquent pas de sursaut. Le relâchement est sidérant.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 6 min

Devant l’IHU Méditerranée, « l’hôpital du professeur Raoult », une longue queue s’est formée dès avant sept heures du matin. Chaque jour, des centaines de personnes viennent ici prendre un ticket pour se faire dépister au coronavirus. L’institut en prend six cents, à qui il garantit un résultat en quelques heures. « Il y en a qui abusent », déplore Florence, l’une des marins-pompiers qui canalisent la foule. « Certains se font dépister plusieurs fois simplement parce qu’ils sont angoissés ». Timothée, 33 ans, n’est pas de ceux-là. Sa femme a contracté le Covid. « Mais on ne sait absolument pas comment », explique cet enseignant. « On vient d’avoir un enfant et elle reste pratiquement tout le temps à la maison ! Il n’y a plus de clusters. Le virus s’est visiblement propagé partout. » Il pointe les rassemblements festifs de cet été. Des centaines de jeunes entassés sur des rooftops. « Les gens ont déconné. » Il s’inclut dans les fautifs. « J’avoue que, nous aussi, on s’est un peu relâchés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Boer Mr, vendredi 18 septembre 2020, 11:54

    L'article joue sur la peur pour attirer les lecteurs.

  • Posté par Dardenne Didier, vendredi 18 septembre 2020, 12:59

    lisez le pour comprendre le titre

  • Posté par Gazeau Romain, vendredi 18 septembre 2020, 11:24

    Entre le titre, le nombre de points d'exclamation et la pertinence des informations, je me demande si je ne me suis pas abonné à Sudinfo en fait.

  • Posté par Morico Giorgio, vendredi 18 septembre 2020, 11:16

    ils ont raison: le virus est une fake news et la terre est plate...!!! ils ont choisi la sélection naturelle. Dommage que cela donne du boulot aux hôpitaux.

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 18 septembre 2020, 12:04

    Les hôpitaux ne sont pas saturés, ni en France ni en Belgique. 2.7 décès par jour en Belgique, ce n'est pas alarmant! A force de faire des tests, les files s'allongent, les médecins qui font ces tests sont débordés et le nombre de contaminations augmente. Par contre le nombre de contamination sur le nombre de tests réalisés reste stable! (entre 3 et 5% suivant les ndroits).

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs