Accueil Économie Consommation

Un pesticide illégal a été utilisé par des producteurs de poires belges

Un produit vendu comme engrais biologique contenant de la matrine, une substance interdite en Europe, a été utilisé pour ses vertus insecticides par près de 150 producteurs de poires en Belgique. L’Afsca a imposé la destruction de lots de fruits contaminés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Utiliser un produit étiqueté « bio » en agriculture n’est ni une garantie de sécurité ni de légalité. Cent cinquante producteurs belges de poires viennent d’en faire l’expérience à leurs dépens. Sur la recommandation de commerciaux persuasifs et sur les indications d’un centre d’aide technique spécialisé, PCfruit à Saint-Trond, ils ont pulvérisé leur verger avec le Deffort, un produit de la firme phytopharmaceutique espagnole Altinco vendu comme engrais foliaire mais aux propriétés reconnues dans la lutte contre plusieurs insectes nuisibles tel que le psylle du poirier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 18 septembre 2020, 12:22

    Il est incompréhensible que ce produit interdit ait déjà passé la frontière Belge. Donc on fait rentrer n'importe quoi dans le pays et on vérifie APRES??? C'est encore une fois le monde à l'envers... Le producteur du produit, les douanes et l'AFSCA devraient être poursuis pour tromperie, et incompétence. Le consommateur n'est ni juriste ni chimiste... aux fonctionnaires de faire ce pourquoi ils sont payés.

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 18 septembre 2020, 11:43

    Bravo l'AFSCA !

  • Posté par Morico Giorgio, vendredi 18 septembre 2020, 11:03

    1). les vignobles du Languedoc Roussillon vont aussi chercher des produits cancérigènes interdits par l'Europe en Espagne !! 2) ne plus manger de poires belges surtout qu'ils ont déjà l'embargo russe 3) on ne va pas en prison pour des actes criminels en Belgique ?

  • Posté par Marbaix Philippe, vendredi 18 septembre 2020, 11:36

    Est-ce vraiment un problème prioritaire ? Votre usage du mot "cancérigène" ferait certainement peur, mais est-ce bien approprié ici ? On parle d'un produit qui a des propriété médicales qui semblent utiles en lutte contre le cancer et provient d'une plante, pas de la dernière horreur inventée par les producteurs de pesticides... mais peut-être est-ce plus prioritaire en Belgique que les néonicotinoïdes, dont la dangerosité est avérée ? Je n'en sais rien, mais méfions nous : https://en.wikipedia.org/wiki/Matrine

  • Posté par Pirenne Marie-Françoise , vendredi 18 septembre 2020, 9:15

    Toujours et encore les mêmes combines pour faire un Maximum de Fric sur le dos des consommateurs !!!

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs