Accueil Belgique Politique

Jean-Luc Crucke: «Si Sophie Wilmès ne reste pas Première ministre, on la regrettera»

Le ministre MR était invité sur la RTBF. Il souhaite voir la présidente de son parti, Sophie Wilmès, comme Première ministre du futur gouvernement.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre wallon des finances et du budget, invité de l’émission Jeudi en prime de la RTBF, a fait part de son souhait de voir l’actuelle Première ministre garder son poste. « Si elle n’est pas reconduite on aura eu une très grande Première ministre, une femme qui a montré à plus d’un qu’une femme avait du talent. Moi je ne suis pas dans ceux qui négocient, c’est la responsabilité des présidents de parti, si on ne l’a plus, on la regrettera ».

À lire aussi Climat, réforme de l’Etat, santé,...: dix priorités de la future Vivaldi

Ce jeudi, la Chambre a approuvé en séance plénière une motion d’ordre par laquelle les sept partis de la future coalition Vivaldi s’engagent à inscrire à l’ordre du jour du parlement du 1er octobre une déclaration gouvernementale.

« Le CD&V est sur le bateau. Certains ont monté tout un cinéma, mais le véritable acte c’est ce qui s’est passé aujourd’hui à la Chambre, déclare le ministre MR. On avait deux solutions, soit on partait vers un gouvernement conservateur, dans lequel on oppose les Flamands aux Wallons et aux Bruxellois, soit on a le courage de dire il y a un modèle moderne, nouveau, dans lequel à sept on fait des concessions et on avance ».

 

À lire aussi Pieter De Crem sur la note des préformateurs: «Cela ressemble plus au programme de Groen et Ecolo»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par MEEUS Gilles, vendredi 18 septembre 2020, 10:47

    Wilmes présidente de son parti ? J'en connais un à qui cela va t'en bouchez un coin !

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 18 septembre 2020, 16:22

    ;p)))

  • Posté par Dupont Stéphane, vendredi 18 septembre 2020, 9:07

    Une première bien au dessus du lot de ses collègues, encore une qui sera rapidement appelée à l'Europe.

  • Posté par Geurts Fabrice, vendredi 18 septembre 2020, 8:15

    Madame Wilmès qui n'a ps été capable de respecter sa toute première promesse politique, à savoir demander la confiance au parlement au plus tard le 17 septembre, est en effet la personne idéale pour être première ministre de cette coalition rocambolesque, bien vu M. Crucke.

  • Posté par Bruyninckx Eric, vendredi 18 septembre 2020, 7:31

    Le ministre MR était invité sur la RTBF. Il souhaite voir la présidente de son parti, Sophie Wilmès, comme Première ministre du futur gouvernement... Bravo Le Soir - Depuis Quand Sophie Wilmès est-elle présidente du MR ??

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une