Selim Amallah buteur avec le Standard ce jeudi soir: «J’aurais été déçu de ne pas marquer»

Photo news
Photo news

Si elle est un peu chanceuse, sa réalisation est venue récompenser, jeudi soir, sa générosité offensive et son envie de toujours porter le danger dans le camp gallois. « J’avoue que j’aurais été frustré de ne pas trouver l’ouverture », admet l’ancien médian mouscronnois. « J’ai tenté énormément, sept fois au total. J’aurai été déçu de ne pas faire mouche une seule fois… »

En déviant une frappe de Nicolas Gavory, Selim Amallah a mis le Standard à l’abri d’un retour de Bala Town. « J’avoue que j’ai eu un peu de chance que le ballon rentre dans le but. Mais un but, c’est un but… »

« Zéro derrière »

Jamais, jeudi soir, le Standard n’a eu la vie facile face à une équipe galloise qui a chèrement vendu sa peau et n’a pas permis aux joueurs liégeois de dérouler. « On s’attendait à devoir rentrer dans beaucoup de duels et cela a été le cas », dit encore Amallah. « À l’arrivée, on a fait le travail, en inscrivant deux buts en première mi-temps et en parvenant à conserver le zéro derrière ».

Ce qui n’empêche que l’équipe liégeoise devra hausser son niveau de jeu dimanche face à Courtrai avant de défier quatre jours plus tard la formation serbe de Vojvodina pour espérer décrocher sa qualification pour les barrages de l’Europa League. « Cela ne me tracasse pas et ce ne sera pas un problème. Le niveau s’élève automatiquement en fonction de la qualité de l’adversaire… »

D’autant que dimanche, le Standard pourra affronter Courtrai devant 7.500 supporters. « Cela va nous faire du bien », conclut Selim Amallah. « Cela fait longtemps qu’on attend ça. On est fier de les avoir avec nous, car c’est une aide précieuse quand ça va moins bien… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous