Elio Di Rupo: «Il ne faut pas interdire d'aller à Paris»

Elio Di Rupo: «Il ne faut pas interdire d'aller à Paris»
Belga

Elio Di Rupo était l’invité de la matinale de la Première. Le ministre-président wallon a commenté d’éventuelles nouvelles mesures qui pourraient être prises mercredi lors du prochain Conseil national de sécurité (CNS).

Pour le socialiste, « Il faut des mesures justes, il ne faut pas interdire d’aller à Paris ou dans le nord de la France, mais il faut recommander de ne pas y aller ». L’ancien Premier ministre rappelle qu’il faut des mesures que les citoyens puissent comprendre. « On est dans un marathon dans lequel on ne connaît pas la fin. Il faut prendre des mesures qui peuvent durer longtemps. »

Concernant l’élargissement de la bulle de cinq, le ministre-président wallon se montre prudent et ne s’est pas prononcé. Il a cependant rappelé l’importance de « garder ses distances ».

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous