Accueil Société Régions Wallonie

Le permis de conduire gratuit pour les chercheurs d’emploi wallons

La Région wallonne subventionnera les cours et les examens du permis de conduire à certains demandeurs d’emploi.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement wallon a donné son feu vert pour les premiers «passeports drive», des permis de conduire gratuits pour les personnes en recherche d’emploi, écrit vendredi La Dernière Heure. Huit millions d’euros viennent ainsi d’être dégagés pour permettre à 4.000 chercheurs et chercheuses d’emploi de passer leur permis de conduire gratuitement.

En juillet dernier, l’exécutif wallon avait dégagé une enveloppe financière pour soutenir plusieurs mesures de relances économiques. Parmi celles-ci, ce projet pilote, proposé par la ministre de l’Emploi Christie Morreale (PS), pour financer la formation au permis de conduire pour des personnes en recherche d’emploi.

En d’autres termes, la Région wallonne subventionnera les cours et les examens du permis de conduire et plus particulièrement 30 heures d’auto-école et le passage de l’examen théorique et pratique.

Quelques conditions

Cette mesure sera proposée aux personnes à la recherche d’un emploi qui suivent ou ont terminé une formation en 2020 au Forem ou auprès d’un de ses partenaires, ainsi qu’à celles qui sont inscrites dans une démarche d’insertion socioprofessionnelle auprès d’un CPAS ou d’une mission régionale pour l’emploi.

Les premiers «passeports drive» seront accordés dès le 28 septembre via les différents organismes impliqués dans le projet et seront utilisables dans les écoles de conduite agréées et partenaires du projet. Si le projet se montre concluant, il devrait être étendu à l’ensemble des demandeurs d’emploi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 18 septembre 2020, 18:23

    Moi, j'aurais bien aimé qu'on dégage un budget pour permettre à TOUS les élèves de se doter d'une tablette ou d'un ordinateur un tant soit peu convenable, alors qu'on leur impose de plus en plus de se brancher sur des cours à distance;

  • Posté par COURARD DIDIER, vendredi 18 septembre 2020, 11:33

    J'ai toujours défendu l'idée que le permis de conduire devait être au programme des deux dernières années du secondaire avec des cours obligatoire théorique et pratique dispensés sur base d'un partenariat public/privé. En 5 ème secondaire ce serait les cours théoriques dispensés toute l'année et insérés dans l'horaire avec examen en juin et septembre pour les échecs en juin. En 6 ème secondaire pour ceux qui ont réussi le permis théorique ce serait les cours pratiques tous les mercredi après-midi avec la collaboration de toutes les autos-écoles de la région. On peut aussi étendre les plages horaires des cours aux vacances scolaires, Toussaint, carnaval, noël, pâques et juillet / août pour que tous le monde ait la possibilité de suivre l'intégralité des 30 heures de cours pratique. Ainsi, tous les jeunes sortant du secondaire auraient gratuitement la possibilité de se présenter à leur meilleur convenance au centre d'examen officiel sans devoir dépenser un seul euros pour la formation, celle-ci étant à charge du budget de la Communauté Française... Si on peut estimer à 60.000 élèves qui suivent chaque année les cours pratiques, et que le budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles est de 9,8 milliards € on devrait avec de la volonté politique pouvoir dégager la marge nécessaire pour financer un projet aussi important car le permis de conduire aujourd'hui si onéreux est pourtant un passeport indispensable pour l'emploi

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo