Épargner ou investir ?

En réalité, il n’y a plus lieu d’opposer le statut d’épargnant à celui d’investisseur. Souvent, il est tout à fait opportun d’associer épargne et investissements. Nous vous expliquons pourquoi et comment vous lancer en toute sérénité.

L’épargne, un passage obligé

Peu de choses sont véritablement indispensables dans la vie, mais l’épargne en fait partie. Si vous dépensez exactement tout ce que vous gagnez, voire plus, tous les mois, vous n’êtes pas sur la bonne voie. Vous pouvez toujours être confronté à une dépense imprévue, comme un réfrigérateur qui vous fait faux bond, une panne de voiture, une maladie ou un licenciement. Et dans ce genre de moment, vous devez pouvoir faire appel à votre épargne sans attendre. L’épargne reste la règle no 1 d’une gestion financière saine. Le montant de cette épargne variera en fonction de votre situation personnelle. Nous vous conseillons de toujours conserver environ six mois de salaire sur votre compte épargne. En principe, cette règle de base devrait vous aider à absorber facilement les dépenses imprévues.

Mais ce n’est pas l’idéal

Néanmoins, l’épargne n’est pas la solution ultime. Un compte épargne est indispensable pour garder de l’argent de côté afin de couvrir une dépense immédiate, mais à terme, cet argent ne vous rapportera rien. À l’heure actuelle, les taux d’intérêt sont tellement faibles qu’ils ne couvrent même pas l’inflation. L’inflation, c’est le fait que tout devient un peu plus cher chaque année (on enregistre actuellement une augmentation de 0,79 % par an). À partir du moment où le taux d’intérêt minimum légal majoré de la prime de fidélité s’élève à 0,11 %, vous perdez de l’argent chaque année. Une perte qui s’accumule alors après une dizaine d’années. À titre de comparaison : un portefeuille d’investissement mixte (alliant actions et obligations) vous aurait assuré un rendement moyen de plus de 7 % entre 2009 et 2019.

Investir en complément

Vous avez déjà constitué votre réserve de six mois de salaire et il vous reste quelques euros de côté ? Pourquoi ne pas les investir ? À condition d’investir de manière raisonnée et suffisamment diversifiée, cette option vous offre des perspectives de rendement nettement plus élevées à terme que l’épargne traditionnelle. Naturellement, investir est plus risqué que d’épargner. Mais en privilégiant un portefeuille bien géré et en laissant le temps faire son office, vous pourriez en tirer des avantages financiers confortables.

Investir ? D’accord, mais par quoi commencer ?

Vos premiers pas en bourse peuvent vous paraître un peu maladroits, mais cette pratique s’est véritablement démocratisée ces dernières années. Durant le premier trimestre de 2020, les ménages belges ont acquis pas moins de 3,5 milliards d’euros en actions. À l’heure actuelle, plus de 3 millions de Belges (selon une étude de Kantar Belgium datant de la fin de l’année 2019) investissent dans des actions, des fonds, des obligations, des assurances vie branche 23, etc. L’investissement n’est pas réservé aux mastodontes de l’économie prêts à injecter des milliers d’euros. Il existe aussi une tranche de la population qui investit quelques dizaines d’euros. Et une multitude de profils entre ces deux catégories d’investisseurs. Chez Argenta, vous pourrez par exemple investir à partir de 25 euros par mois.

Première étape

La première étape avant d’investir est de faire le bilan de votre épargne et de votre budget. Si vous disposez de l’épargne nécessaire et qu’il vous reste quelques euros dont vous n’avez pas immédiatement besoin et dont vous aimeriez tirer un rendement plus élevé, contactez votre agent. Il vous aidera à définir le risque que vous souhaitez et que vous êtes capable de prendre. Plus longtemps vous pourrez vous passer de cet argent, plus vous pourrez prendre de risques et plus vous pourrez espérer un rendement élevé. Mais il n’y a rien de mal à prendre moins de risques et à viser moins haut.

Quel est mon profil de risque ?

Depuis quelques années maintenant, les banques sont dans l’obligation de parcourir un questionnaire avec leurs clients souhaitant investir afin d’établir leur situation financière, leur maîtrise du monde de l’investissement et leurs attentes. Votre banque pourra ensuite vous proposer des produits financiers correspondant à votre profil.

Avant de commencer, le responsable de votre agence vous interrogera sur vos revenus, vos dépenses et votre épargne. Cette étape vous permettra d’établir ensemble la somme dont vous n’avez pas besoin immédiatement et ce que vous souhaitez investir. Naturellement, c’est à vous que revient la décision finale d’investir.

Vous êtes incollable en matière d’investissement ou vous faites vos premiers pas dans cet univers ? Rassurez-vous : ce questionnaire n’est pas un examen ! Votre interlocuteur doit uniquement définir votre degré de connaissance dans ce domaine afin d’adapter les explications à vous donner. Il abordera également vos attentes et vos objectifs. Vous êtes prêt à prendre plus de risques dans l’espoir d’obtenir un rendement plus élevé ? Ou vous préférez prendre deux précautions plutôt qu’une ? Vous privilégiez plutôt le court terme (3 ans) ou vous avez tout le temps devant vous pour mettre de l’argent de côté ? Toutes les réponses à ces questions permettront d’établir votre profil de risque.

À l’issue de cette entrevue, vous connaîtrez votre profil de risque. Chez Argenta, nous appliquons quatre profils : très prudent (très défensif), prudent (défensif), neutre et dynamique.

Un investissement à la carte

Mais votre profil de risque ne fait pas tout. Tout dépend également du montant de l’argent que vous êtes prêt à investir et de la manière dont vous souhaitez le faire. Vous serez peut-être plus enclin à prendre plus de risques avec l’argent consacré à votre pension (surtout si la date de votre départ à la retraite est encore loin). Ou à investir une partie de votre argent de manière plus dynamique et à injecter la majorité de cette somme dans des projets particulièrement défensifs. Tout est possible.

Comment fonctionne un investissement ?

Nous vous déconseillons de vous lancer en solo dans l’achat d’actions, d’obligations, de fonds et de trackers, surtout si vous faites vos premiers pas d’investisseur. Vous aurez besoin d’un spécialiste capable d’analyser les situations pour vous et de suivre vos investissements au quotidien. Comme les gestionnaires de fonds d’Argenta Asset Management. Ils vous révèlent leurs méthodes de travail dans cet article.

Qu’est-ce qui me rapporte le plus : l’épargne ou les investissements ?

Vous savez déjà ce que rapporte l’épargne. Peu, voire rien, mais elle reste nécessaire afin de conserver l’argent dont vous avez besoin pour couvrir des dépenses imprévues. Ce que des investissements vous rapportent de plus que l’épargne ? Argenta a mis au point un simulateur d’investissement pour répondre à votre question. Cet outil pratique vous aide à calculer le montant que vous rapporterait cet argent sur une période donnée en fonction de votre profil de risque. Il vous donne un aperçu très clair de ce que vous rapporterait votre investissement ainsi que le rendement que vous pourriez espérer pour trois scénarios différents et compare les résultats au montant que vous rapporterait votre épargne.

Envie de découvrir ce que vous apporteraient des investissements en comparaison de votre épargne ? Cliquez ici pour consulter notre simulateur d’investissement.
La UneLe fil info Partager
Sommaire