Accueil Monde Europe

Coronavirus: le gouvernement britannique envisage un deuxième confinement

Le ministre de la Santé Matt Hancock a déclaré qu’un confinement national constituait la « dernière ligne de défense » et que le gouvernement se concentrait d’abord sur les mesures locales. Les contaminations et hospitalisations augmentent en Grande-Bretagne.

Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement britannique envisage un deuxième confinement national en raison de l’augmentation des contaminations au coronavirus, selon un rapport publié vendredi par le Financial Times. Des conseillers scientifiques ont recommandé au gouvernement d’imposer un lockdown de deux semaines en octobre.

Interrogé au sujet de ces informations, le ministre de la Santé Matt Hancock a déclaré qu’un confinement national constituait la « dernière ligne de défense » et que le gouvernement se concentrait d’abord sur les mesures locales. « Nous voulons éviter un lockdown national, mais nous sommes prêts à le faire s’il le faut », a-t-il indiqué à la BBC.

À lire aussi Covid-19: la France, interdite ou déconseillée aux Belges (carte interactive)

Le ministre a ajouté que, au-delà des infections, le nombre de patients atteints de Covid-19 dans les hôpitaux augmente également. Il est par ailleurs de plus en plus difficile de se faire tester en Grande-Bretagne.

Le Premier ministre Boris Johnson est sous le feu des critiques pour avoir réagi lentement et de manière inefficace à la première vague de la pandémie. La Grande-Bretagne est le pays avec le plus grand nombre de décès liés au coronavirus en Europe (près de 42.000 morts).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une