Joris Kayembe heureux du 18 sur 18 du SC Charleroi: «On veut écrire l’histoire»

@Belga
@Belga

Un historique 18/18, le public de retour dans le stade et une première place consolidée : les Carolos avaient toutes les raisons d’afficher un large sourire à l’issue de la rencontre. « C’est quelque chose de magnifique, on est tous très content », se réjouissait Joris Kayembe. « On va essayer de ne pas s’arrêter. On ne veut pas, en tout cas ! On veut continuer de la sorte et écrire l’histoire. Tout le groupe est dans cet état d’esprit-là mais sans s’emballer ! Le coach nous oblige à rester humbles et à prendre match par match. Que ce soit Bruges, le Beerschot ou un autre adversaire en face, on aborde tous les matches de la même manière. »

L’opportunité de réaliser le premier 18/18 sur de l’histoire du club était une réelle source de motivation pour les joueurs. « Le coach nous a motivés en nous parlant de cela », avouait Kayembe, heureux aussi d’avoir pu compter à nouveau sur le soutien de ses supporters. « On s’est senti poussé du début à la fin. On a vraiment senti la présence des fans et c’était quelque chose d’important pour nous. On l’a vu : on n’a rien lâché. C’est juste dommage d’avoir encaissé ce but à la fin car poursuivre notre série de clean-sheets était un réel objectif. D’ailleurs, globalement, on a bien géré ce match et les Anversois ont hérité de peu d’occasions. Quoi qu’il en soit, le principal était bien sûr d’engranger trois nouvelles unités. »

Tous les voyants sont donc au vert avant le match d’Europa League de ce jeudi contre le Partizan Belgrade : « On va essayer de bien rentrer dans cette compétition. Gagner était bien sûr une préparation idéale pour cette rencontre. »

Il faudra toutefois gérer le facteur physique puisque Morioka est sorti blessé et que Kayembe, justement, a été victime de crampes en fin de partie. « C’est normal. On enchaîne les matches et j’ai eu un peu difficile sur la fin. Le coach m’avait dit de gérer en première période, ce que j’ai fait, mais c’est vrai que j’ai davantage poussé en deuxième mi-temps. Et j’ai donc fini avec des crampes… Je vais essayer de bien récupérer pour jeudi ! »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous