Rallye de Turquie: Neuville en tête devant Ogier et Loeb, ex-aequo!

Rallye de Turquie: Neuville en tête devant Ogier et Loeb, ex-aequo!
Photo News

C’est pas le cas sur tous les rallyes, alors Thierry Neuville en a profité cette fois : après l’abandon d’Ott Tanak dès les premiers kilomètres de la spéciale matinale (problème de direction), Sébastien Ogier a été victime d’une crevaison d’abord, puis de problèmes de sélection de vitesses sur sa Toyota. Assez pour voir notre compatriote s’isoler en tête du rallye de Turquie : il compte désormais une demi-minute d’avance sur Ogier… ainsi que Sébastien Loeb, son équipier qui, en signant le meilleur temps dans la dernière spéciale, est revenu à hauteur du pilote Toyota, au dixième près !

Neuville : « Ogier est toujours là ! »

« Cette après-midi s’est nettement mieux déroulée que la matinée », confiait Thierry Neuville qui, tout au long de la première boucle, s’était plaint du comportement de son Hyundai. « J’étais bien plus content de la voiture, surtout dans les parties cassantes. Nous devons bien sûr éviter les ennuis ou même les crevaisons, mais en même temps, nous devons continuer à rouler vite. Ogier a eu une crevaison, certes, mais il a continué à attaquer ensuite, et il est toujours 2e au général ! »

Ogier : « Le rallye est encore long »

On le sait, le sextuple champion du monde est plutôt du genre coriace. Et il a finalement limité les dégâts en ne concédant qu’une demi-minute à son meilleur ennemi. « Cette après-midi a cependant été très décevante », soupirait le pilote Toyota. « On ne sait toujours pas ce qui s’est passé au niveau de la boîte de vitesses, mais j’ai rencontré des problèmes de sélection tout au long des trois spéciales. Je pense malgré tout qu’on a fait du bon boulot aujourd’hui, et puis le rallye est encore long… »

Loeb : « Content de moi »

Et le Français sait exactement de quoi il parle, lui qui avait désigné la première spéciale de dimanche matin, longue de 38 km, comme le véritable juge de paix de ce rallye. Les concurrents y passeront d’ailleurs deux fois. Sébastien Loeb parviendra-t-il à profiter de ces deux spéciales (complétées par une plus courte épreuve, également parcourue à deux reprises) pour offrir le doublé à Hyundai et repousser Ogier en 3e position ? Samedi en fin d’après-midi, le vétéran français s’est fait un devoir de signer le meilleur temps dans la dernière spéciale, et d’ainsi revenir à hauteur d’Ogier, en 2e position. « Je suis plutôt satisfait de cette après-midi », souriait le nonuple champion du monde. « Nous avons bien résisté malgré des pneus qui se dégradaient quand même fortement. »

Evans, 4e à 1 minute

Ainsi, à l’issue de cette deuxième étape, le classement se présentait de la façon suivante : Thierry Neuville (Hyundai), devançait Loeb (Hyundai) et Ogier (Toyota, à 33,2 sec.) tandis que suivaient Evans (Toyota, 1.00,8 sec.), Rovanpera (Toyota, 1.18,8 sec.), Suninen (Ford, 1.35,0 sec.), et Lappi (Ford, 2.28,0 sec.)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’Audi R8 de l’équipe belge WRT s’élancera de la 1
re
 ligne ce samedi à 15h30.

    Par Dominique Dricot

    Endurance

    Des 24 Heures de Spa-Francorchamps plus indécises que jamais

  • Lewis Hamilton était très enthousiaste après les essais libres sur le circuit de Portimao : « Il y a plusieurs endroits où l’on ne voit tout simplement pas où on va ! »

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    Formule 1: nouveau record en vue pour Lewis Hamilton au Portugal

  • Ogier et Tanak, réunis dimanche à... Koekelare
!

    Par Thierry Wilmotte

    Rallye

    Covid-19: les champions à la côte plutôt qu’en Semois

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous