Cour suprême: Trump promet un nom «la semaine prochaine», pour remplacer la juge Ginsburg

Cour suprême: Trump promet un nom «la semaine prochaine», pour remplacer la juge Ginsburg

Le président américain Donald Trump a déclaré samedi qu’il proposerait un nom « la semaine prochaine », « probablement » celui d’une femme, pour pourvoir le poste laissé vacant à la Cour suprême des Etats-Unis par le décès de la juge Ruth Bader Ginsburg.

« On aura un nominé très rapidement », a déclaré le président républicain avant de s’envoler pour un meeting de campagne en Caroline du Nord.

« Nous voulons respecter le processus. Je pense que cela va aller très vite », a-t-il ajouté, alors que l’opposition démocrate lui demande de ne pas nommer de nouveau juge avant l’élection présidentielle du 3 novembre.

Probablement une femme

« Ce sera très probablement une femme », a-t-il encore dit.

« Si quelqu’un me demandait, je dirais qu’une femme serait la mieux placée », a-t-il poursuivi. « Le choix d’une femme serait assurément judicieux », a-t-il insisté.

La juge Ginsburg, morte à 87 ans des suites d’un cancer du pancréas, était une championne de la cause féministe qui, avant même d’entrer à la Cour suprême, avait contribué à démanteler une série de discriminations légales pesant sur les femmes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous