Eddy Merckx allume Jumbo après la perte du maillot jaune: «Cette défaite, ils l’ont bien cherchée»

Eddy Merckx allume Jumbo après la perte du maillot jaune: «Cette défaite, ils l’ont bien cherchée»
Photo News

Samedi, Tadej Pogacar a déjoué tous les pronostics en s’emparant du maillot jaune lors du contre-la-montre de la 20e étape et en reléguant Roglic à 59 secondes au classement à la veille de l’arrivée du Tour de France. Tous les pronostics sauf un… Celui d’Eddy Merckx !

La légende belge du cyclisme n’avait pas exclu un retournement de situation à la veille de la 21e et dernière étape.

« Ca fait des jours que je répète que les 50 secondes d’avance de Roglic n’étaient pas suffisantes pour assurer la victoire finale. Je voyais venir ce Pogacar gros comme une maison. J’avais dit que la seule solution pour lui était d’attendre le chrono, le temps jouait pour lui », a-t-il expliqué au journal L’Equipe.

« (Les coureurs de Jumbo) ont surtout couru bêtement. […] Quelle erreur de jugement ! Ils se sont pris à leur propre piège, cette défaite, ils l’ont bien cherchée. Ils auraient dû comprendre que Pogacar n’allait pas les attaquer, c’était impossible de les piéger en montagne. Mais ils auraient dû essayer de le faire sauter bien avant pour avoir une marge suffisante. C’est une bonne leçon de vélo. »

« J’ai compris tout de suite qu’il allait se passer quelque chose, on voyait que les deux styles étaient différents. Il y avait un monde d’écart entre Pogacar et Roglic, c’était évident que le Tour allait changer de maillot jaune », a ajouté Eddy Merckx.

Des pincettes pour Remco

Le « Cannibale » explique qu’il avait déjà décelé ce grand potentiel chez Pogacar depuis sa 3e place au Tour d’Espagne en 2019 : « On ne fait pas de tels numéros sur un grand Tour de trois semaines à 20 ans sans avoir le talent qui va avec ».

Il s’est également permis un petit commentaire sur le cas Evenepoel : « N’allons pas trop vite avec Remco, pour l’instant il n’a encore rien démontré. Il parle beaucoup mais pour le reste j’attends encore de voir. Je ne sais pas si la victoire de Pogacar est une bonne nouvelle pour lui, la barre est haute maintenant ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Cerny vainqueur.

    Par S.TH.

    Route

    Un vent de contestation au Giro: l’étape du jour réduite suite à la protestation des coureurs

  • Paris roubaix 2

    Par Sébastien Huzler

    Route

    Paris-Roubaix annulé: des pavés bien seuls en Enfer

  • Photo News

    Par Eric Clovio

    Route

    Tour d’Italie: Kelderman, le rose sous le manteau blanc du Stelvio

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous