Accueil Monde Europe

Biélorussie: manifs à Minsk, plan B à Moscou

A 700 km de la contestation biélorusse, le Kremlin chercherait un plan de sortie pour maintenir leurs intérêts. Le président Loukachenko est plus que jamais dépendant de son puissant voisin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pour la Biélorussie, entre manifestations et rencontres au sommet, dimanches et lundis se suivent et se ressemblent. Ce dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes vêtues de rouge et blanc se sont retrouvées à Minsk, rituel dominical depuis le début de la contestation contre la réélection le 9 août du président Alexandre Loukachenko, 66 ans dont 26 au pouvoir. Et après la foule de rues, les coulisses de la diplomatie. Lundi dernier, « le dernier dictateur d’Europe » était à Sotchi chez son allié, le président russe Vladimir Poutine. Quatre heures de huis clos dont peu a filtré. Ce lundi, c’est Svetlana Tikhanovskaïa, l’égérie de l’opposition biélorusse réfugiée à Vilnius, qui est reçue à Bruxelles. Avec au menu : les arrestations du week-end à Minsk et les scénarios de sortie de crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs