Accueil Monde

Irak: au moins 30 morts dans un attentat suicide revendiqué par Daesh

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Au moins 30 personnes ont été tuées vendredi dans un attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), après un match de football dans un village au sud de Bagdad. « Ils étaient en train de décerner le trophée aux vainqueurs quand le kamikaze s’est fait exploser dans la foule », a indiqué à l’AFP un capitaine de police du village d’Al-Asriya, qui se situe près de la localité d’Iskandariyah, à environ 40 km au sud de la capitale irakienne.

Selon la police, plus de 65 personne ont été blessées dans l’explosion. Un médecin à l’hôpital d’Iskandariyah a confirmé le bilan, précisant que l’attaque était survenue vers 19 h 00 et que le maire du village, Ahmed Chaker, figurait parmi les morts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs