Arrestation d’une femme suspectée d’avoir envoyé la lettre empoisonnée à la Maison Blanche

Arrestation d’une femme suspectée d’avoir envoyé la lettre empoisonnée à la Maison Blanche

Les autorités américaines ont intercepté une femme suspectée d’avoir adressé une lettre contenant de la ricine, un poison très puissant, à la Maison Blanche, rapportent dimanche les médias américains. Le courrier avait été repéré avant d’atteindre le président Donald Trump.

Selon CNN, la femme a été arrêtée lorsqu’elle essayait de franchir la frontière entre le Canada et les USA. Selon des sources sécuritaires, la suspecte était en possession d’une arme.

Deux tests menés sur le produit retrouvé dans ce courrier suspect ont établi qu’il s’agissait de ricine. La ricine est le poison le plus violent du règne végétal, 6.000 fois plus puissant que le cyanure. Il s’agit d’une substance mortelle en cas d’ingestion, d’inhalation ou d’injection, et contre laquelle il n’existe pas d’antidote.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous