«En retard», «pas assez bon en néerlandais»…: Georges-Louis Bouchez sous le feu des critiques

«En retard», «pas assez bon en néerlandais»…: Georges-Louis Bouchez sous le feu des critiques

Sans surprise, le coup d’arrêt dans les négociations fédérales de ce dimanche soir a fait la Une des médias belges. Beaucoup, surtout au nord du pays, pointent la responsabilité du président du MR, Georges-Louis Bouchez dans ce nouveau rebondissement.

«  Grosses crispations autour de la Vivaldi  » titre ce lundi Le Soir. « Là on attendait le nom d’un probable formateur avant une visite chez le Roi ce lundi, c’est une situation de blocage qui est apparue en cours de journée. »

Pareil constat à La Libre qui se demande si cette potentielle coalition va pouvoir passer au stade de la formation gouvernementale. « La Vivaldi n’est pas née mais elle joue déjà sa survie » titre le quotidien.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous