Stéphane Breda décrypte l’arbitrage de la 6e journée en D1A: «Pas de penalty pour Courtrai au Standard» (vidéos)

Stéphane Breda décrypte l’arbitrage de la 6e journée en D1A: «Pas de penalty pour Courtrai au Standard» (vidéos)

Les trois penalties accordés à Anderlecht  : « Sur ces trois phases, l’arbitre et le VAR ont été efficaces. Sur le premier penalty accordé puis refusé à Nmecha, j’avoue qu’à vitesse réelle, il était difficile de voir la simulation de l’attaquant. Sur le deuxième, la faute sur Murillo est indiscutable, même si Khammas touche un peu le ballon, il prend surtout le pied de l’Anderlechtois. Sur le troisième, aucune discussion possible, jaune pour Jackers logique. »

Les deux phases polémiques lors d’Ostende-OHL : « Le VAR n’était pas disponible en première période, mais ce n’est pas ça le problème. Sur le penalty flagrant refusé à l’OHL, le juge de ligne ou l’arbitre principal doit prendre ses responsabilités. Sur le hors-jeu signalé auparavant alors que l’attaquant louvaniste partait au but, l’assistant avant l’avantage d’avoir la ligne médiane comme repère. C’est dramatique. »

Le penalty refusé à Courtrai au Standard : « Il y a un contact, mais le joueur de Courtrai tombe bien avant. L’attitude de Bodart aide aussi l’arbitre dans son jugement. Parc contre, pourquoi le VAR intervient pour tenter de contredire une décision claire de l’arbitre ? Ça, je ne le comprends pas… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous