FinCEN Files: HSBC, Deutsche Bank, ING plongent en Bourse après les révélations

FinCEN Files: HSBC, Deutsche Bank, ING plongent en Bourse après les révélations

HSBC, Deutsche Bank, ING… Ces grands noms de la finance étaient fortement malmenés en Bourse lundi, après les révélations d’un consortium de journalistes qui accusent ces géants bancaires d’avoir permis le blanchiment d’argent sale à grande échelle.

À Francfort, Deutsche Bank plongeait de 7,86 % à 7,93 euros vers 13H20 (11H20 GMT) après la publication de cette enquête la visant. Standard Chartered, également sous le feu des projecteurs, lâchait de son côté 5,15 % à 340,90 pence à Londres.

À Hong Kong, l’action HSBC a touché son plus bas niveau depuis 25 ans, clôturant en chute de 5,33 % à 29,30 HKD. Outre le fait que le groupe a été cité par l’enquête du consortium de journalistes, il pourrait essuyer des sanctions de Pékin dans le cadre de mesures de représailles contre certains pays étrangers.

Également citée dans l’affaire, la banque ING plongeait de 8,35 % à Amsterdam. Selon des informations de la presse néerlandaise, la filiale de la banque en Pologne a aidé des clients à envoyer des fonds suspects en dehors de la Russie durant des années.

Dans son enquête menée par 108 médias internationaux, de 88 pays, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), dénonce les carences de la régulation du secteur.

>> Lire notre dossier FinCEN Files

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous