Sporting de Charleroi: les grandes lignes du futur stade des Zèbres (vidéo)

Capture Youtube RCSC
Capture Youtube RCSC

Le projet du futur stade du Sporting de Charleroi est entré dans une nouvelle phase ce lundi avec une réunion d’information préalable – virtuelle, Covid-19 oblige – à une étude d’incidences environnementales. Avec cette réunion, qui permet au demandeur (le club) de présenter son projet soumis à l’étude d’incidences et au public de s’informer sur le sujet présenté ; d’émettre ses observations ; de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences ; mais aussi de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur. Pour ce faire, il est encore possible de consulter la vidéo sur le site officiel du club ce mardi. Ensuite, les personnes qui le souhaitent peuvent poser leurs questions ou faire part de leurs remarques jusqu’au 7 octobre prochain.

Si aucun plan du stade n’a filtré, certaines choses ont déjà été actées. Ainsi, le stade multifonctionnel disposera comme prévu d’une capacité supérieure à 20.000 et répondra aux critères de la catégorie 4 de l’UEFA. Il n’est évidemment pas envisageable que le matricule 22 ne puisse pas jouer ses futurs matches européens dans son nouveau stade. Même si le stade servira aussi pour des événements extra-sportifs, la pelouse sera naturelle. La tribune réservée aux plus fervents supporters aura une capacité de 4.000 personnes, tandis que 2.500 VIP pourront assister aux rencontres des Zèbres. Un espace famille, plus accessible pour tout un chacun, aura également sa place dans la nouvelle enceinte.

Alors qu’une toiture supérieure protégera le stade des intempéries, le RCSC tient à ce que ce soit bel et bien une ambiance extérieure qui règne durant les rencontres, pas question donc de se retrouver avec un stade fermé totalement. « On s’est inspiré de ce qui a été fait dans un stade en Nouvelle-Zélande », a expliqué Mehdi Bayat, qui est revenu sur le choix de la localisation du futur stade « à l’anglaise » du matricule 22. « Le Sporting veut s’inscrire dans le projet de la Ville et de la Région. Et bien que ce stade sera construit sur fonds propres, il sera réalisé main dans la main avec la Ville. Marchienne-au-Pont a longtemps représenté la réussite de Charleroi et l’objectif du club est de s’inscrire dans le projet de réhabilitation de ce site », a expliqué l’homme fort des Zèbres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous