TikTok: Trump ne validera pas l’achat si le groupe chinois garde le «contrôle»

TikTok: Trump ne validera pas l’achat si le groupe chinois garde le «contrôle»
Reuters

Donald Trump a fait savoir lundi qu’il ne validerait pas un accord sur TikTok si la maison mère chinoise ByteDance gardait le contrôle de la nouvelle entité. Interrogé sur Fox News sur le fait que ByteDance pourrait garder 80 % de l’actionnariat, le président américain a répondu : « S’ils le font, nous ne conclurons tout simplement pas l’affaire ».

Oracle et Walmart « ont un partenariat » pour TikTok. « Ils vont l’acheter », « ils en auront un contrôle total », a assuré l’hôte de la Maison Blanche. « Ils vont détenir la participation majoritaire ».

Interdiction de téléchargement

L’interdiction de téléchargement concernant aussi la populaire application de courtes vidéos TikTok, utilisée par 100 millions de personnes aux États-Unis, a été repoussée samedi soir au 27 septembre dans la mesure où TikTok est parvenue à un accord sur la gestion de ses activités aux États-Unis avec Oracle et Walmart ayant reçu le feu vert du président américain.

Donald Trump affirme depuis des semaines, sans avoir rendu publics des éléments de preuve, que TikTok espionne pour le compte de Pékin et il avait donné à sa maison mère basée en Chine, ByteDance, jusqu’à dimanche pour céder les activités de TikTok sur le sol américain à une entreprise « made in USA ».

L’accord annoncé samedi doit encore être finalisé par les entreprises impliquées et approuvé par un comité de sécurité nationale du gouvernement américain.

La Chine a réagi vivement aux menaces d’interdiction de téléchargement de TikTok et WeChat en dénonçant samedi « l’intimidation » des États-Unis et en instaurant un mécanisme lui permettant de restreindre les activités d’entreprises étrangères.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous