Tour de France: les chiffres fous d’une Grande Boucle mémorable

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Plus jeune vainqueur depuis 1904, premier coureur à combiner les maillots jaune, blanc et à pois, Tadej Pogacar a marqué de son empreinte un Tour déjà gravé dans l’histoire. Voici les autres chiffres qui résument cette Grande Boucle un peu folle.

59  : C’est le nombre de secondes qui séparaient, au terme de ce Tour de France, le maillot Jaune, Tadej Pogacar, et son dauphin, Primoz Roglic. Il s’agit du dixième plus faible écart dans l’histoire de la Grande Boucle.

66  : Roger Kluge, l’Allemand de Lotto-Soudal, a terminé lanterne rouge de ce Tour, à… 6 heures, 7 minutes et 2 secondes de Tadej Pogacar. Il s’agit du plus grand écart entre le premier et le dernier depuis 66 ans : en 1954, le Luxembourgeois Marcel Dierckens avait terminé à 6h07’29’’ de Louison Bobet.

15  : Un an après la première victoire finale de la Colombie, grâce à Egan Bernal, Tadej Pogacar a offert son premier titre à la Slovénie, 15e pays sacré sur la Grande Boucle. La Slovénie rejoint la Colombie, donc, mais aussi l’Allemagne, l’Australie, le Danemark et l’Irlande, les autres pays titrés à une reprise. La France (36 victoires) est loin en tête devant la Belgique (18) et l’Espagne (12).

17  : Pogacar vainqueur devant son compatriote Roglic : c’est la 17e fois qu’un pays réussit le doublé au classement général, la première depuis 8 ans et la victoire de Bradley Wiggins devant son compatriote et équipier Chris Froome. Sur ces 17 doublés, seuls 7 ont été réalisés par des étrangers.

5  : Les 21 étapes de ce Tour ont été remportées par 15 coureurs différents, cinq d’entre eux en ayant glané deux ou plus : Pogacar (3), Ewan, Bennett, Kragh Andersen et Van Aert (2).

38  : L’Italie et l’Espagne, qui présentaient respectivement 16 et 17 coureurs au départ de Nice, n’ont remporté aucune victoire d’étape sur ce Tour. Il fallait remonter à 1982 pour trouver trace d’une Grande Boucle vierge de victoire d’au moins un de ces deux pays, qui ont quand même accroché le Top 10 à Paris avec Landa (4e) et Mas (5e) pour l’Espagne, et Caruso (10e) pour l’Italie.

5  : Kristoff, Alaphilippe, Yates, Roglic et Pogacar : cinq coureurs ont endossé le maillot jaune entre Nice et Paris, un record depuis 2013. À l’époque, Froome avait été précédé par Kittel, Bakelants, Gerrans et Impey.

2  : Deux coureurs présents dans le Top 10 en 2019 ont à nouveau terminé parmi les dix premiers cette année : Mikel Landa (6e en 2019, 4e en 2020) et Rigoberto Uran (7e en 2019, 8e en 2020).

0  : Pour la première fois depuis sept ans, on ne trouve aucun coureur de l’Hexagone dans le Top 10 à Paris. Le Français le mieux placé est Guillaume Martin, onzième à 2 minutes et 55 secondes du Top 10.

458,8  : Le nombre de kilomètres parcourus par les coureurs dans les 66 difficultés répertoriées durant ce Tour de France, soit 13,2 % de la distance totale.

99  : Le maillot vert Sam Bennett est devenu le 99e coureur vainqueur d’étape sur les trois Grands Tours : 2 succès sur le Tour de France, donc, deux sur la Vuelta et trois sur le Giro.

8  : Tadej Pogacar est le coureur qui a terminé le plus d’étapes dans le Top 10 : 8 sur 21. En plus de ses trois victoires, il a fini une fois aux 2e, 3e, 5e, 8e et 9e places.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

  • Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

    Le peloton en manque de vélos

  • Pas question pour Guillaume Martin et ses collègues de s’entraîner intensivement dès janvier sous peine d’être « cramé ».

    Par Eric Clovio

    Route

    Cyclisme: «Le menu hivernal est individualisé», explique Samuel Bellenoue

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous