Accueil Société

Commission spéciale corona de la Chambre: «L’Europe a joué un rôle mou et hésitant», selon Yves Van Laethem

Le porte-parole interfédéral a tancé les instances européennes tout en défendant l’Organisation Mondiale de la santé.

Temps de lecture: 2 min

Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem, a défendu l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et quelque peu tancé les instances européennes lors de son audition, lundi après-midi, devant la commission spéciale Covid-19 du Parlement fédéral.

Son homologue néerlandophone, Steven Van Gucht, ainsi que des représentants de Médecins du Monde, étaient également entendus. M. Van Laethem, qui s’exprimait après un exposé de M. Van Gucht, a tout d’abord rappelé que son avis « est celui d’un clinicien et non d’un virologue ou d’un infectiologue ».

« On peut bien sûr critiquer l’OMS qui, à l’époque de la grippe aviaire, annonçait une catastrophe à l’horizon qui n’est finalement pas arrivée », a-t-il reconnu devant les membres de la commission.

À lire aussi Von der Leyen veut croire au rebond de l’Europe sur les cendres du Covid-19

« Mais on ne peut pas lui reprocher d’avoir attendu quelques jours pour signaler le problème majeur » que représente désormais la crise du coronavirus.

À l’inverse, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a, « comme l’Europe, joué un rôle mou et hésitant », selon le porte-parole, qui a souligné des recommandations « toujours un peu entre deux chaises » de la part des instances européennes.

« On a eu une impression de ‘prenez ce que vous voulez’ », en ce qui concerne les mesures de sécurité à adopter. « C’est une situation globale pour l’Europe, car l’Europe n’est pas celle de la Santé », a dénoncé M. Van Laethem, qui a néanmoins salué l’action européenne pour ce qui concerne la recherche d’un vaccin contre le Covid-19.

À lire aussi Coronavirus: le cap des 100.000 infections franchi, faut-il céder à la panique?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vigneron Anne, lundi 21 septembre 2020, 21:10

    Il sera grassement payé pour la propagande du vaccin (bonjour les nouvelles maladies auto-immunes, les autistes en pagaille,...) La société globalement fabrique des schizophrènes (plus de médoc donc plus de profit pour BIG PHARMA)

  • Posté par Dupont Jean, lundi 21 septembre 2020, 17:57

    Bha, notre ex-charlo a dit "la santé relève du national, pas de l'Europe". Tout ce qui relève de sa responsabilité n'existe pas. Discours qu'on lui connait fort bien...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko