Accueil Société

Ariane Bazan: «Pour l’effectivité des mesures anti-Covid, c’est parfois plus intelligent de proposer que d’imposer»

Ariane Bazan, « la psychologue » du Celeval, la cellule qui conseille le politique dans les mesures à prendre, explique son rôle et donne quelques pistes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

La nouvelle cellule d’évaluation (Celeval), qui a remplacé le GEES en vue de conseiller le politique dans les mesures qu’il prend pour « vivre avec le virus », comprend désormais un profil de psychologue, aux côtés des experts épidémiologistes, ou de représentants de l’économie. Ariane Bazan, professeure de psychologie clinique et de psychopathologie à l’ULB, endosse donc à elle seule la responsabilité de prendre en compte l’état « psychologique » de la population, l’effet des mesures et l’adhésion à celles-ci. A la veille d’un CNS très attendu, elle explique son rôle.

Vous êtes la seule voix issue de la psychologie dans le Celeval. Vous trouvez votre place ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 22 septembre 2020, 12:08

    En outre, Madame Bazan a beau être à l'ULB, elle est aux avant-postes pour freiner des quatre fers sur les questions d'euthanasie, où elle se montre fort rigide et peu tolérante.

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 21 septembre 2020, 21:48

    Enfin un nouvel éclairage dans le Céléval.

  • Posté par Boucher Marie-Ange, lundi 21 septembre 2020, 18:49

    Un rapide coup d'oeil sur le CV de la professeure en psychologie m'indique que cette personne est psychanalyste. Une psychanalyste pour conseiller des questions de santé publique? Vraiment? Pas un/une psychologue de la santé plutôt? Affolant...

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs