Accueil Monde Europe

Les voyages en zone rouge ne seront plus interdits dès vendredi: «Il n'y aura techniquement plus de sanctions»

Le ministre des Affaires étrangères compte désormais sur la responsabilité individuelle des Belges.

Temps de lecture: 2 min

Les interdictions de voyager en zones rouges seront remplacées dès ce vendredi 25 septembre par des avis déconseillant strictement de voyager dans ces zones, informe lundi soir le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin. «Cette décision du gouvernement s’inscrit dans sa volonté d’une plus grande coordination européenne», précise le diplomate dans un communiqué. Celui-ci souligne toutefois que la quarantaine et le dépistage restent obligatoires au retour d’une zone rouge.

L’abandon des interdictions de voyager en zones rouges, au profit d’avis le déconseillant strictement revient à la formulation des avis de voyages telle qu’elle existait avant la crise du Covid, indique le cabinet du ministre.

M. Goffin a fait part de la décision belge lundi à ses collègues européens en marge du Conseil des ministres des Affaires étrangères. «Nous étions jusqu’ici le seul pays européen à interdire et non à déconseiller les voyages en zones rouges. Au niveau européen, sous l’impulsion notamment de la Belgique, des travaux sont menés depuis plusieurs semaines en vue d’élaborer un système coordonné d’avis de voyages», explique le ministre. «Au terme d’une analyse au niveau européen, un système de codes couleur a été accueilli favorablement par les États membres. Il reste encore beaucoup à faire mais ce remplacement des interdictions de voyage en zone rouge par des avis déconseillant strictement de voyager en zone rouge est un pas important en vue d’une réelle coordination.»

M. Goffin indique par ailleurs que la décision du mois de mars d’instaurer des interdictions de voyages en zone rouge était «exceptionnelle mais nécessaire face à une situation sanitaire inconnue» et «s’inscrivait dans la logique du confinement strict imposé à tous les Belges et dans la quasi-totalité de l’Europe».

Le ministre compte désormais sur la responsabilité individuelle, les Belges ayant selon lui été «jusqu’à présent très respectueux des règles dans la grande majorité». «Il n’y a techniquement plus de sanctions, mais l’information reste très forte», déclare-t-il à Belga. «On sait qu’on met nos proches en danger et qu’on n’a plus les mêmes capacités de se déplacer en toute quiétude», conclut-il.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, mardi 22 septembre 2020, 18:28

    Pour en savoir plus allez lire "la Libre" : https://www.lalibre.be/belgique/societe/zones-rouges-qu-est-ce-qui-change-ce-vendredi-5f6a0ff5d8ad58621951fc5b

  • Posté par Mourmaux Jean-François , mardi 22 septembre 2020, 15:31

    Avec nombre moyen de 124,7 contaminations pour 100.000 habitants sur la période du 12 au 18 septembre, la Belgique devrait être codée zone rouge. La circulation du virus y étant très active, il devrait être recommandé de ne pas s’y rendre...

  • Posté par HEUSDAIN Alain, mardi 22 septembre 2020, 12:05

    Quel pays de ...cons. On est vraiment géré par des manches! Ils viennent de se rendre compte qu'on était les seuls interdits de voyage dans toute l'Europe! Moi, j'étais inscrit pour une voyage à Majorque que je n'ai pas pu faire (Achtung : zone rouge!), j'ai du annulé ce séjour pour aller à Madère en zone verte. Un belge n'avait donc pas le droit d'aller où un citoyen français ou allemand pouvait se rendre!! Mais qu'elle est belle cette Europe qui décide de rien. Mais qui rétribue grassement et à nos frais bien entendu les mandats de politiciens dixit Mr MICHEL, REYNDERS et autres quel que soit le parti je précise! Et quelle belle cacophonie à gérer pour les agences de voyage!

  • Posté par Trevisan Lucio, mardi 22 septembre 2020, 13:30

    Attention, pas si cons car c'était calculé, en instaurant l'insécurité dans les voyages, en créant ces zones rouges, oranges,.. les belges sont restés en Belgique et ont consommé en Belgique. Tout a été fait pour que les touristes ne quittent pas nos régions, sans que ces mesures ne soient pas critiquables au niveau européen. Et vous pouvez vous estimez heureux, certains ont perdu de l'argent et leurs vacances, "grâce" à ces décisions du GEES, du CELEVAL, à ce gouvernement et à ce CNS.

  • Posté par NO JJ, mardi 22 septembre 2020, 11:41

    Que se passe t'il lors d'un voyage d'une zone rouge (la Belgique) vers une autre zone rouge (la France) en passant par une zone verte (pour le nom, voir chez écolo) et en évitant une zone orange de très peu ?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs