Accueil Société

Comment le trafic de drogue s’est adapté à l'ère du coronavirus

L’Observatoire européen des drogues sort un nouveau rapport. Un constat : le Covid-19 a modifié le recours aux substances illicites.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La crise du coronavirus a changé le marché de la drogue en Europe. Confinés, les consommateurs, comme les vendeurs, ont dû s’adapter. C’est un des constats majeurs du rapport européen sur les drogues 2020 diffusé ce 21 septembre.

« Il y a eu deux événements qui se sont passés pendant la pandémie. D’une part, on pouvait moins sortir de chez soi et il y avait aussi plus de policiers en rue. Donc, face aux substances illégales, c’est un contexte qui rend la consommation plus compliquée », contextualise Antoine Boucher, chargé de communication à Infor-Drogues.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs