Bois de la Cambre: Philippe Close réplique à Alain Maron

Bois de la Cambre: Philippe Close réplique à Alain Maron
Pierre-Yves Thienpont

Suite aux déclarations dans Le Soir de ce matin d’Alain Maron (Ecolo), Philippe Close (PS) demande aux verts de la Région, dans un communiqué, de clarifier leur position quant au plan de mobilité du Bois de la Cambre.

Dans nos colonnes, le ministre a évoqué « un combat de coq entre deux bourgmestres (Philippe Close et Boris Dilliès ndlr) » et un « débat mal emmanché. » « Chaque bourgmestre n’a pas en tête l’intérêt régional, a-t-il également déclaré. Particulièrement, il est complètement absurde que la Ville de Bruxelles ait à décider du devenir du bois de la Cambre dans le cadre d’une convention vieille de plus d’un siècle et qui attribue la gestion de cet espace à la Ville. »

Le bourgmestre de Bruxelles s’est défendu dans un communiqué : « Depuis le début des discussions, Philippe Close a associé les communes concernées (Uccle Watermael, Ixelles, Rhode- Saint- Genèse Linkebeek et la Ville) la Région via la Ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt qui elle, s’est inspirée du plan Good Move. Tous les schémas ont été validés par la ministre, par la Stib et Bruxelles Mobilité qui ont été présents à toutes les réunions. Ce matin, Alain Maron remet en cause cette méthode. »

« Je demande à Ecolo Groen de clarifier leur position, indique également Philippe Close. Si Ecolo Groen souhaitent que nous amendions ce plan concerté, nous avons toujours été ouverts à cela, il faut maintenant que les ministres régionaux clarifient leur position. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous