Accueil Monde Europe

Les voyages en zone rouge ne seront plus interdits dès vendredi: «Les règles liées à la quarantaine restent d’application» (vidéo)

«Se rendre dans une zone rouge reste un danger car on se rend dans une zone où le coronavirus est très présent», a mis en garde le ministre des Affaires étrangères.

Temps de lecture: 2 min

Les zones rouges ne seront bientôt plus interdites aux Belges. Ce changement d’envergure entrera en vigueur à partir de vendredi et Philippe Goffin a fait le point sur la situation ce mardi au micro de RTLInfo. « Nous étions jusqu’ici le seul pays européen à interdire et non à déconseiller les voyages en zones rouges, rappelle le ministre des Affaires étrangères. Au niveau européen, sous l’impulsion notamment de la Belgique, des travaux sont menés depuis plusieurs semaines en vue d’élaborer un système coordonné d’avis de voyages. Un système de codes couleur a été accueilli favorablement par les Etats Membres, a-t-il poursuivi. Il reste encore beaucoup à faire mais ce remplacement des interdictions de voyage en zone rouge par des avis déconseillant strictement de voyager en zone rouge est un pas important en vue d’une réelle coordination. »

« Les règles liées à la quarantaine et aux tests restent d’application, a toutefois mis en garde Philippe Goffin. Donc on ne peut pas partir subitement n’importe où, n’importe comment. Se rendre dans une zone rouge reste un danger car on se rend dans une zone où le coronavirus est très présent. »

À lire aussi Les contaminations s’envolent, la population se lasse: comment lutter contre le coronavirus

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par HEUSDAIN Alain, mardi 22 septembre 2020, 18:10

    Je pense que LeSoir a viré mon commentaire. Trop déplaisant pour le politiquement correct... ça commençait par un : "Nous sommes gouvernés par des ... manches"... Trop dérangeant sans doute mais tellement vrai. Un Belge ne pouvait se rendre en Espagne alors qu'un français ou un allemand le pouvait. Sans doute l'Espagne était elle plus dangereuse pour un belge... J'ai personnellement du annuler un séjour à Majorque (achtung! zone rouge disait Goffin); nous sommes finalement allés à Madère après avoir fait les tests covid et une kirielle de démarches administratives. Ja parlais aussi dans ce post de l'inexistance de la couteuse Europe dans cette crise,aux frais du contribuable! Mais maintenant que le cher Charles est testé positif, ça devrait aller mieux...

  • Posté par Jean-Pierre BOURTEMBOURG, mardi 22 septembre 2020, 16:32

    Ses copains vendeurs de masques ont peut être des intérêts commerciaux dans le nord de la France

  • Posté par Brévers Serge, mardi 22 septembre 2020, 15:18

    "une zone rouge reste un danger car on se rend dans une zone où le coronavirus est très présent. " Même quand cette zone a des chiffres moins mauvais que la Belgique? Si on en croit les explications, il faut un taux d'incidence élevé et une tendance à la hausse pour être en zone rouge. Je prends le cas de l'Hérault qui m'intéresse qui a un taux d'incidence qui fluctue entre 85 et 92 cas/100000 habitants depuis 3 semaines. On peut dire que ce département a un TI haut mais qu'il est plutôt stable. Il serait plus dangereux que la Belgique qui est passée de plus ou moins 45 à 125, sur ces 3 semaines? Personnellement, je pense que non. Il faudrait inclure une comparaison avec les chiffres belges pour être plus justes, alors.

  • Posté par Régis Scrève , mardi 22 septembre 2020, 15:01

    Absurde monsieur le ministre, alors il faut aussi très fortement déconseiller aux campagnards wallons de se rendre à Bruxelles ou Anvers : attention zones rouges très dangereuses, le virus circule beaucoup !

  • Posté par Dahon Olivier, mardi 22 septembre 2020, 14:49

    Le lobby du secteur aérien a bien fonctionné, on dirait.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une