Accueil Société

Sécurité: le FBI (et John Kerry) en renfort

Le Premier ministre Charles Michel a reçu le soutien du chef de la diplomatie américaine John Kerry. Une brève éclaircie dans la tempête qui secoue la Belgique et son gouvernement… Le FBI participe à la traque des terroristes.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Bref répit, vendredi dans le courant de la matinée, pour le Premier ministre passablement ébranlé, par les attentats d’abord, par l’onde de choc sur son gouvernement ensuite : le chef de la diplomatie américaine John Kerry a salué le « leadership » de Charles Michel en « cet instant difficile ». Pas l’ombre d’une allusion à d’éventuels dysfonctionnements dans la gestion de la menace antiterroriste par la Belgique. Le secrétaire d’Etat américain a parallèlement annoncé que les Etats-Unis « continueront à fournir toute assistance nécessaire pour enquêter sur ces actes haineux de terroristes et traduire les responsables en justice ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs