Hockey Pro League: une défaite belge mais avec de belles promesses en Allemagne (2-0, vidéos)

@News
@News

Pour cette grande reprise de la Pro League, à Düsseldorf, après plus de 6 mois d’interruption, les Panthères affrontaient l’Allemagne qui n’avait pas encore disputé la moindre minute de jeu dans la compétition. Et les joueuses belges commençaient parfaitement les débats. Bien en place et volontaires à la balle, elles obtenaient le premier penalty de la rencontre après 7 minutes de jeu. Mais le sleep de Louise Versavel était sauvé à même la ligne. La réaction adverse ne se faisait évidemment pas attendre. Heureusement, Elena Sotgiu était parfaitement concentrée et repoussait le danger à plusieurs reprises dont 2 fois sur penalty. Ce premier quart était plutôt encourageant même si les protégées de Niels Thijssen perdaient un peu trop la balle lors des reconversions offensives. À la 17e minute, l’équipe locale obtenait un 3e p.c. mais sans plus de réussite. Les Red Panthers montraient un visage séduisant mais elles ne parvenaient pas à créer réellement le danger devant le but adverse. Les échanges étaient bien plus équilibrés mais les Belges manquaient encore un peu d’inspiration pour réussir à prendre l’ascendant sur leurs adversaires du jour.

La seconde période débutait avec une belle possibilité pour les Panthères qui butaient à 2 reprises sur la gardienne après des tirs d’Abi Raye et de Louise Versavel. La réaction allemande était immédiate mais le 4e penalty et le tir qui s’en suivait ne donnaient rien. Mais à la 35e minute, c’est finalement Naomi Heyn qui ouvrait la marque pour l’équipe locale. Les Belges ne baissaient pas les bras et tentaient de revenir au score. Alix Gerniers obtenait une belle possibilité mais sa tentative manquait un peu de conviction. Dans le dernier quart d’heure, l’équipe de Xavier Reckinger doublait pourtant son avance, sur penalty, via Lena Micheel (47e). Un second but qui ne décourageait pas Ambre Ballenghien, bien servie par Judith Vandermeiren, qui se heurtait alors à Nathalie Kubalski. Mais les Allemandes verrouillaient les espaces et le score ne bougeait plus malgré plusieurs p.c. pour l’équipe locale (2-0).

« Nous avons essayé de jouer un peu plus libérées sans nous poser trop de questions », précisait Ambre Ballenghien au coup de sifflet final. « Avant, nous avions un peu trop tendance à jouer trop défensivement. Mais nous devons encore apprendre à mieux nous trouver sur le terrain et à nous connecter. Nous avons également changé notre système de press et c’est la première fois que nous le testions en match. Mais face à une équipe comme l’Allemagne qui parvient à exploiter les failles dans un système, cela expose directement au danger. Elles nous ont surprises plusieurs fois mais cela reste positif. Nous allons corriger cela après avoir visionné la vidéo et cela sera déjà mieux demain. »

Malgré la défaite, on attend donc de revoir les Panthers, demain, pour la revanche entre les 2 équipes. Plus joueuses qu’auparavant et bien en place, elles devront confirmer les bons moments proposés lors de ces 60 minutes face à l’Allemagne.

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous