Les Sussex semblent avoir définitivement quitté Albion.
Durant les seize mois de formation gouvernementale, le Roi a accompagné les politiques dans leurs divers scénarios. Mais il a imprimé aussi sa marque quand ceux-ci ne trouvaient aucun consensus. A cinq reprises au moins.
BELGIUM-ROYALS
Le Palais a diffusé la photo de la rencontre via les réseaux sociaux.
Egbert Lachaert, informateur, par ailleurs président de l’Open VLD.
pjimage
Un cliché que personne n’aurait cru voir un jour, tant Bart De Wever et Paul Magnette étaient, à ce jour, impossibles à réunir sur une seule et même photo, même en cadrant très large...
BELGIUM-ROYALS-POLITICS-GOVERNMENT-GLIGC62CM (2).1
©FilipVanRoe-_DSC3498 copy
ROYALS DEFENCE MILITARY BASE VISIT
Baudouin est le dernier Roi à avoir évoqué, et de façon élogieuse, Léopold II. Dans aucun discours, Albert II et Philippe n’ont fait référence à leur ancêtre ou au Congo léopoldien.
Le prince Joachim ne fait pas partie de l’institution monarchique en tant que telle. C’est l’élément sur lequel le Palais insiste. Pour éviter les dégâts collatéraux.
RTS388QW
PHOTONEWS_10860197-064.JPG
Maggie De Block, ministre de la Santé, et Sophie Wilmès, Première ministre.
Conseils aux visiteurs
d-20200130-3YL662 2020-01-30 20:40:59
Les deux missionnaires royaux, Sabine Laruelle et Patrick Dewael.
Depuis les élections du 26 mai, Philippe a nommé des chargés de mission à cinq reprises.
Quatre heures et cinq minutes
: c’est la durée du rapport que Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR) ont fait au roi Philippe mardi après-midi. © Belga.